Bienvenue sur le Forum officiel de l'AFE. Le Forum est en accès libre en consultation et est ouvert aux adhérents pour les interventions.
Pour plus d'informations ou pour adhérer, visitez le site de l'association : http://www.france-ekbom.fr/
N.B: le forum est un espace d'échange et de partage d'informations médicales, mais qu'il n'a pas vocation à remplacer la consultation et la prescription du médecin.

Sifrol LP

Vos questions concernant les traitements pour soulager le syndrome des jambes sans repos.
jean-claude_9009
Réponses : 3
Inscription : jeu. août 08, 2019 7:43 am

Sifrol LP

Message par jean-claude_9009 » mar. juin 02, 2020 1:28 pm

Bonjour,

Je suis sous Sifrol 0,18mg depuis 9 mois, devant le retour des impatiences mon médecin a augmenté le dosage à 2 cp de 0,18mg. C'est un peu mieux, par contre j'ai des impatiences à d'autre moments de la journée ( après déjeuner par exemple). Il m'a proposé de faire un essai avec du Sifrol 0,26 LP.

Connaissant les effets qlq fois imprévisibles de ce type de traitement (j'ai été sous Ropinirol à 2 reprises...), si des membres de l'association ont pris ou prennent du Sifrol LP je souhaiterai avoir leurs retours avant de tenter l’expérience, et ce même en sachant que nous sommes tous singulier avec cette maladie.

Merci d'avance.

J-Claude

marcel_205
Réponses : 38
Inscription : lun. juil. 24, 2017 9:07 am

Re: Sifrol LP

Message par marcel_205 » mar. juil. 07, 2020 10:30 am

Bonjour.J'ai connu les mêmes phénomènes avec le Sifrol: accoutumance et diminution de l'effet thérapeutique. La solution peut être de changer de famille thérapeutique, par exemple les alpha 2 ligands( Neurontin ou Lyrica) ou les opiacés( codeine , tramadol) ou de les associer aux dopaminergiques( Requip ou Sifrol).Nous recommandons de ne pas dépasser 0,54 mg de Sifrol par jour, pour éviter le phénomène d'augmentation '(aggravation paradoxale des symptômes sous traitements dopaminergiques) .
Personnellement, actuellement, je prends 2 comp de Sifrol à 0,18mg associé à 900 mg de neurontin.
Bien cordialement

jean-claude_9009
Réponses : 3
Inscription : jeu. août 08, 2019 7:43 am

Re: Sifrol LP

Message par jean-claude_9009 » jeu. juil. 09, 2020 1:55 pm

Bonjour,
Merci pour votre réponse. Mon questionnement concernait également la libération prolongée, ce type d'assimilation présente t'il un intérêt ?
Comme je l'avais plus développé dans la répétition de ma question au 01/07, j'en suis arrivé à envisager l’alternance Ropinirol - Sifrol ! Je ne connais pas les autres traitements que vous évoquez et mon médecin ne me les a pas proposé.
Actuellement après une période un peu difficile dû certainement à la diminution du Sifrol (0,36 à 018 mg) ça va mieux mes symptômes se sont apaisés.
Merci encore. Bien cordialement.

marcel_205
Réponses : 38
Inscription : lun. juil. 24, 2017 9:07 am

Re: Sifrol LP

Message par marcel_205 » lun. juil. 20, 2020 7:09 am

Bonjour. Le syndrome se manifestant principalement le soir et la nuit, il semble logique de donner le Sifrol le soir.La forme LP agit 24h sur 24 et est plutôt à réserver à ceux qui présentent des manifestations diurnes ( généralement des formes aggravées.)
Alterner Ropirinol(Requip) et Pramipexole ( Sifrol) peut s'envisager, mais ces deux médicaments sont de la même famille( dopaminergiques) et donc cela présente peu d'intérêt.
Enfin, la forme LP ne donne pas plus d'effets secondaires que la forme non LP.
Bien cordialement

magali_9398
Réponses : 2
Inscription : lun. juin 29, 2020 6:34 am

Re: Sifrol LP

Message par magali_9398 » sam. août 01, 2020 3:14 am

Je souffre du sjsr depuis 43 ans,traitée depuis environ 15 ans. En traitement pour débuter requip, puis adartrel pour finir avec sifrol 0,52 en LP. Tous ces ttt se révèlent inefficaces au bout d'un certain temps. Il faut augmenter les doses car les symptômes reviennent en force et souvent aggravés. Ce ne sont pas des ttt anodins, car il y a beaucoup d'effets secondaires. Pour ma part avec le sifrol, prise de poids de 15 kg (sans avoir rien changé à mon alimentation) et insomnies. Mais j'ai retrouvé une vie normale, sans pratiquement de symptômes. Mais, car il y a un mais, plus d'effet au bout de 3 ans, et symptômes décuplés. J'ai refusé l'augmentation proposée par le neurologue. Par contre, diminution totale des crises avec un arrêt total des produits laitiers. Depuis 2 jours je suis en sevrage du sifrol. Pas une mince affaire, car il y a une forte dépendance avec les ADs. Mon médecin m'a fait un protocole de sevrage sur 5 mois. Cette nuit, retour des impatiences mais c'est gérable. Mais nuit blanche quand même. Voilà pour mon expérience. Mon but est d'arrêter ces ttt lourds, addictifs, aux conséquences parfois importantes. Il faut en mesurer les bénéfices. Je ne sais pas si j'y arriverais, mais j'essaie. Ce n'est que mon expérience et chacun est différent et réagit différemment. Bon courage.

marcel_205
Réponses : 38
Inscription : lun. juil. 24, 2017 9:07 am

Re: Sifrol LP

Message par marcel_205 » jeu. août 06, 2020 8:25 am

Nous recommandons effectivement de ne pas dépasser 0.52 mg de Sifrol. par jour. La prise de poids est bien signalée dans les effets secondaires, mais elle est chez vous curieusement élevée.
Le sevrage des ADs, qui apparaît souhaitable dans votre cas, est particulièrement pénible et long . Mais il y a des produits de remplacement qui ne sont pas non plus dénués d'effets secondaires mais qui méritent d'être essayés , même pendant le sevrage.
Le traitement de notre affection est difficile de toute façon.
Bon courage!
Cordialement
Le modérateur